La photographie accessible à tous !

Lexique photo

Bienvenue sur la page « LEXIQUE » du blog TPG !

Quand on se lance dans la photo, en plus des techniques et choses à connaitre, il y a tout un jargon (lexique) qu’il nous faut apprendre pour mieux comprendre les différents points traités.

Tu semble avoir beaucoup de chance car cette page est conçue exclusivement pour cela !

Tu pourras y retrouver tout un tas de mots et mentions qui te paraissent peut-être un peu barbares à la première lecture (Aberration, bokeh, diaphragme, distorsion, etc…) mais qui font partie intégrante de la pratique photographique. Il est donc essentiel que tu en connaisses les moindre détails et fonctions, ou au moins, que tu aies une certaine compréhension et approche de chacun d’entre eux pour mieux cerner les points qu’ils englobent.

Comme dans un grand nombre de domaines, on saisi toujours plus facilement les choses lorsque l’on sait de quoi on parle ou à quels principes et notions font appel tels ou tels mots !

Bref, si jamais tu te poses encore des questions sur certains principes ou expressions de base que tu as lu sur le site ou ailleurs mais dont tu aimerais avoir une explication plus claire et plus précise, n’hésites pas à m’en faire part pour que je mette à jour cette page LEXIQUE en fonction de la demande.

Quoi qu’il arrive, j’essaierai de la mettre à jour quotidiennement en fonction des différents cas abordés pour vous  faciliter à tous votre apprentissage de la photo !


 

  • Aberration chromatique

Une aberration chromatique est une aberration optique qui produit différentes mises au point en fonction de la longueur d’onde. On observe alors une image floue et aux contours irisés. Elle résulte de la décomposition de la lumière blanche en plusieurs bandes de couleurs.

  • Aberration optique

Une aberration est un défaut du système optique qui conduit à la déformation des images.

 

  • Appareil photo numérique (APN)

Un appareil photographique numérique (ou APN) est un appareil photographique qui recueille la lumière sur un capteur photographique électronique, plutôt que sur une pellicule photographique, et qui convertit l’information reçue par ce support pour la coder numériquement.

 

  • Arrière plan

L’arrière-plan constitue l’espace qui se trouve derrière le sujet principal. Selon la valeur d’ouverture de l’objectif et la position du sujet, cet arrière-plan sera plus ou moins net ou flou. ceci représente la profondeur de champ.

  • Autofocus

L’autofocus (AF) est le terme anglais pour désigner la mise au point automatique. C’est une fonction qui permet la mise au point automatique de certains systèmes optiques comme les appareils photo, leur permettant de régler la netteté du sujet.

 

 B 

  • Balance des blancs

La balance des blancs permet, sur un appareil photographique numérique, d’étalonner le capteur et d’adapter la dominante de couleur à l’éclairage ambiant. On réalise ce réglage au moyen du paramètre approprié de l’appareil, ou bien, pour les appareils à balance des blancs automatique, en présentant devant l’appareil une surface étalon reconnue comme blanche, normée ou déterminée comme telle par l’œil humain. Cette opération est à refaire chaque fois que l’on change de conditions d’éclairage. Elle s’apparente en photographie argentique au choix d’une émulsion lumière du jour ou lumière artificielle et à l’usage de filtres de température de couleur.

  • Bokeh

Le terme Bokeh fait référence au mot japonais boke, qui signifie tout simplement flou et désigne plus particulièrement l’aspect que prennent les images des objets qui ne se trouvent pas dans le plan de mise au point. 

  • Bracketing

Le bracketing, est une technique photographique couramment utilisée par les photographes, qui consiste à réaliser rapidement plusieurs prises de vue d’une même scène, en faisant varier un ou plusieurs paramètres de prise de vue.

Cette technique offre la possibilité soit de choisir la meilleure photographie en différé parmi plusieurs prises de vue d’une même scène, pour augmenter ses chances d’obtenir une photographie réussie, soit de combiner les zones les plus intéressantes de chacune de ces images. Son usage est recommandé lorsqu’il est difficile d’obtenir une image satisfaisante avec une seule prise de vue, et notamment lorsqu’une faible variation d’un paramètre présente un impact important sur l’image.

L’application du bracketing implique que les objets de la scène soient immobiles, et que l’appareil photo ne bouge pas. L’utilisation d’un trépied est recommandée.

  • Bruit ou bruit numérique

Le bruit d’image est la présence d’informations parasites qui s’ajoutent de façon aléatoire aux détails de la scène photographiée numériquement. Il est plus particulièrement visible dans les zones peu éclairées, où le rapport signal/bruit est faible, mais aussi dans les parties uniformes telles qu’un ciel bleu. Il a pour conséquence la perte de netteté dans les détails.

 C 

  • Capteur numérique

Le capteur numérique est un composant électronique des appareils numériques, qui réagit sous l’impact de la lumière (celle qui passe au travers de l’objectif et qui vient se « cogner » contre lui), transformant le flux lumineux en codage numérique (un fichier informatique).

Sur les appareils photo numériques, la vocation du capteur numérique est de remplacer la pellicule des appareils dits argentiques ou traditionnels : la lumière est convertie en un signal électrique, puis l’image est stockée sous forme de fichier numérique. Un capteur est caractérisé par sa résolution, sa sensibilité et sa taille. Deux types de capteurs sont aujourd’hui utilisés : les capteurs CCD et CMOS.

Le capteur est donc le composant de base des appareils photo, l’équivalent du film (ou pellicule) en photographie argentique.

  • Carte mémoire

La carte mémoire est utilisée par bon nombre d’appareils électroniques aujourd’hui : appareils photo, téléphones portables, PDA… Leur rôle est de stocker des données (dans le cas des appareils photo, il s’agit des images elles même). Il existe différents types de cartes mémoire : Compact Flash I, Compact Flash II, SmartMedia, MemoryStick, Multimedia Card (MMC), Secure Digital (SD), Microdrive…

  • Contraste

Le contraste est une propriété intrinsèque d’une image qui quantifie la différence de luminosité entre les parties claires et sombres d’une image. 

  • Contre jour

En photographie, on dit qu’il y a « contre-jour » lorsque la source de lumière est face au photographe et éclaire le sujet par derrière.

 D 

  • Diaphragme

Le diaphragme (on dit parfois « diaph ») est un dispositif qui permet de régler la quantité de lumière qui va traverser l’objectif de l’appareil photo au moment du déclenchement (quand vous appuyez sur le bouton !).

Bien sûr, plus il y a de lumière qui entre, plus la photo est claire, moins il y en a, plus la photo est sombre. Tout simplement.

  • Distance focale

La distance focale, souvent raccourcie par le terme focale, est une caractéristique d’un système optique.  La distance focale est la distance, exprimée en mm, qui sépare l’objectif du capteur, pour une mise au point à l’infini. Par exemple, une optique de 300mm permet de réaliser des photos en s’approchant très près du sujet (zoom), tandis qu’une optique de 18mm est qualifiée de « grand angle », et permet d’avoir un champ de vision très large et qui englobe une large scène.

  • Distorsion

La distorsion est une déformation ou défaut de l’image qui résulte de l’objectif utilisé. Les lignes de l’image produite pourront soit donner l’illusion que les droites sont courbées vers l’extérieur (en barillet) ou alors qu’elles sont déformées vers l’intérieur (en coussinet).

 E 

  • EXIF

EXIF est l’acronyme de Exchangeable Image File (fichier image échangeable). Concrètement, le format EXIF permet de décrire des métadonnées (données décrivant les données images). Ces métadonnées sont stockées dans les fichiers des images (JPG, RAW, etc.), et permettent d’adjoindre à la photo :

  • les paramètres de prise de vue : appareil photo utilisé, focale, ouverture du diaphragme, vitesse, flash, valeur ISO, mais aussi données GPS de localisation pour certains appareils… ;
  • les conditions de prise de vue : date et heure notamment ;
  • des informations sur l’auteur : nom de l’auteur, spécification du copyright, de l’éditeur, etc.

 F 

  • Focale

La focale c’est la distance qui sépare le centre optique de la lentille du foyer de l’image. La focale s’apparente à l’angle de vision de l’objectif, plus le chiffre de la focale, en mm est petit et plus l’angle de vision est large, on aura un grand angle et inversement, plus le chiffre de la focale est grand et plus l’angle de vision sera petit et on verra loin comme dans un téléscope, on aura donc un téléobjectif.

 O 

  • Obturateur

L’obturateur est le mécanisme réglant la durée d’exposition. La durée d’exposition, c’est le temps pendant lequel la lumière arrive sur le capteur. L’obturateur est donc un « rideau », qui s’ouvre pendant un temps plus ou moins long (de quelques millièmes de secondes à plusieurs minutes), pour laisser passer la lumière. Plus le rideau reste ouvert longtemps, plus la photo sera lumineuse, et vis versa. On parle de « temps d’exposition ».

  • Ouverture de diaphragme

L’ouverture correspond à taille de la surface qui va laisser passer la lumière à travers l’objectif pendant l’exposition (un trou formé par des lamelles en métal, et dont la taille peut être changée). L’ouverture se rattache directement à la vitesse car tout dépend également du temps ou le capteur est exposé à la lumière.

 P 

  • Pixel

Le pixel (souvent abrégé px) est l’unité de base permettant de mesurer la définition d’une image numérique. Son nom provient de la locution anglaise « picture element », qui signifie « élément d’image ».

  • Post-traitement

En photographie, le post-traitement ou retouche consiste à corriger des défauts d’aspect, éclaircir ou assombrir l’image, augmenter ou diminuer les contrastes, la saturation des couleurs, etc. La retouche d’image peut aussi faire référence à des modifications plus importantes. Si on transforme une photographie pour ajouter une personne ou en enlever une (par exemple), on parle alors de photomontage ou de trucage photographique.

  • Premier plan

En termes de composition, ce qui est au premier plan de la scène principale. On utilise la forme avant plan pour désigner les éléments qui se trouvent sur le devant de l’image.

  • Profondeur de champ

La profondeur de champ correspond à la zone de l’espace dans laquelle doit se trouver le sujet à photographier pour que l’on puisse en obtenir une image que l’œil acceptera comme nette.

L’étendue de cette zone dépend des paramètres de la prise de vue, notamment de la distance de mise au point, de l’ouverture du diaphragme et des dimensions de la surface sensible. La connaissance de la profondeur de champ est nécessaire à la maîtrise des prises de vues, en photographie comme en cinéma et en vidéo Plus la profondeur de champ est étendue, plus elle intègre le sujet dans son environnement. A contrario, plus elle est courte, plus elle l’isole. Les plans en avant et en arrière du sujet seront alors plus ou moins flous.

 R 

  • RAW

Le RAW est un format de fichier, permettant de stocker des images. Le format RAW a deux particularités : il ne compresse pas les données, et il intègre des données d’acquisition photo. Ces caractéristiques font d’un fichier RAW l’équivalent d’un négatif photo traditionnel, sous forme numérique. Un fichier RAW sortant d’un APN est généralement convertit ensuite en fichier standard (jpeg, png)…

Les extensions qui caractérisent les fichiers RAW sont généralement .3fr (Hasselblad), .arw (Sony), .crw ou .cr2 (Canon), .nef (Nikon)…

  • Reflex

Reflex est le nom d’une catégorie d’appareil photo. Les appareils photo reflex sont caractérisés par le fait qu’il est possible d’y adapter différents objectifs. L’objectif est relié au viseur par un jeu de mirroirs.

  • Résolution

La résolution d’une image composée de points est définie par la densité des points par unité de surface. La résolution permet de définir la finesse de  l’image. Plus la résolution est grande, plus la finesse de l’image est grande.