La photographie accessible à tous !

L’ouverture, 1 des 3 piliers de l’exposition ! Comment la maitriser ?

L’ouverture, 1 des 3 piliers de l’exposition ! Comment la maitriser ?

L’ouverture, 1 des 3 piliers de l’exposition ! Comment la maitriser ?

En photographie, l'exposition désigne la quantité totale de lumière reçue par la surface sensible (pellicule argentique ou capteur numérique) pendant la prise de vue.

Qu'est-ce que l'exposition et de quels éléments se compose t-elle ?

Il y a 3 points essentiels à retenir sur l'exposition, ces 3 points forment ce que l'on appel "le triangle d'exposition".

Il est constitué de : l'ouverture (du diaphragme)la vitesse d'obturation (du rideau), et les iso (sensibilité du capteur à la lumière).

La principale chose à savoir et à retenir, c'est que ces trois points sont intimement liés. Modifier les réglages de l'un a une répercussion directe sur les deux autres. On appelle cela le phénomène de réciprocité ! Et je vais te montrer tout de suite comment cela fonctionne avec des exemples à la portée de tout le monde et accompagné de mon fidèle acolyte Médor, le chien moche et orange...Mouarf !

La maîtrise de leur utilisation est primordiale afin de développer tes fins talents de photographe !

A présent, nous allons apprendre ensemble, (enfin si tu le veux bien), comment réagissent ces trois points de manière simple et efficace.

 onglet_ouverture
Dans la photo, quand on parle d'ouverture, il s'agit de l'ouverture du diaphragme de l'objectif accompagnant ton appareil photo.

Pour la partie théorique, saches que le diaphragme possède trois fonctions principales :

  • Réguler la quantité de lumière qui vient toucher le capteur.
  • Modifier la profondeur de champ de l’image autrement dit rendre l'image plus nette ou plus floue.
  • Limiter les aberrations optiques de l’objectif. (Tu sais, les rayons de lumières qui peuvent venir contrarier certains de tes clichés...)

Il a donc un rôle déterminant dans la netteté des images produites.

On mesure l'ouverture au moyen du diaphragme :

Plus l'indicateur est petit F1,8 par exemple et plus le diaphragme est ouvert (laissant ainsi rentrer un maximum de lumière sur le capteur).

Ce qui a pour effet, de rendre l'image plus lumineuse mais surtout réduira sa profondeur de champ (l'image sera donc plus floue, ce qu'on appel bokeh en photographie). On utilise des ouvertures entre 1,4 et 2,8 pour réaliser de jolis flous d'arrière plan et ainsi détacher le sujet photographié du reste de l'image. (Technique mise essentiellement en pratique pour le portrait...ou pour faire de très jolies photos des belles fleurs de ton jardin 🙂 )

Cette Photo illustre la profondeur de champ : La rose au premier plan est nette alors que le fond de l'image est flou. (Crédit photo, Xavier Mouton) Réglages : F2,8 - 1/1250 secondes - ISO100

A l'inverse, plus les chiffres sont grands, F16 ou F22 par exemple et plus le diaphragme est fermé (réduisant la lumière touchant le capteur de ton appareil)

En condition de lumière abondante, en pleine après-midi par exemple, on utilise souvent ce type de diaphragme cela permet d'avoir une image bien exposée et a aussi pour but d'augmenter la profondeur de champ et donc d'améliorer la netteté. Par exemple, pour réaliser de belles photos de paysages, on utilise des focales allant de F11 à F22.

Sur celle-ci, au contraire, tu peux voir que la barrière qui figure au premier plan comme la maison et la verdure luxuriante qui se trouvent à l'arrière plan sont nettes... La magie du diaphragme fermé ! (Crédit photo, Xavier Mouton) Réglages : F11 - 1/160 secondes - ISO100

Et pour être sûr que tu aies tout bien compris, tu trouveras ci-dessous un schéma (spécialement conçu pour toi veinard ! ^^) représentant l'ouverture du diaphragme !

TPG_diaphragme

Pour t'entrainer et te faire la main avec l'ouverture, je ne saurais que trop te recommander d'utiliser le mode A (Aperture) de ton appareil photo qui correspond au mode priorité ouverture. Il est prévu spécialement pour ça, dans ce mode, tu règles l'ouverture de ton diaphragme et l'ordinateur de ton appareil s'occupe du reste (vitesse et iso). C'est un bon exercice pour avoir une idée de ce qu'il est possible de faire avec de plus ou moins grandes ouvertures. Souviens toi bien de ça, plus je ferme le diaphragme, plus l'image s'assombrie car je laisse rentrer peu de lumière au travers de mon objectif et donc peu de lumière viendra toucher mon capteur photo, cela aura aussi une incidence sur le rendu de mon image en terme de netteté. A l'inverse plus j'ouvre grand mon diaphragme et plus je laisse rentrer de la lumière ce qui me donne une image plus lumineuse mais aussi plus floue autour du sujet sur lequel je fais ma mise au point.

Bon, voyons ce que ça donne quand on le met en pratique, je t'avais promis une photo de mon chien Médor pour illustrer la focale, je crois que le moment est venu de lever le mystère...

Ci-dessous, deux photos prises avec les mêmes réglages, c'est à dire que, tous les paramètres sont identiques dans les deux cas sauf la focale qui elle est à F1,8 sur la première photo et à F5,6 sur la seconde.

Tu remarques bien que la première photo (pour rappel F1,8 = diaphragme ouvert) est plus claire. Logique puisqu'on ouvre au maximum ce qui laisse rentrer plus de lumière, on obtient en prime un joli flou en arrière plan ! 😉

Au contraire, sur le second cliché (pour rappel F5,6 = Diaphragme plus fermé) Médor ne bronze plus du tout au soleil, on a laissé rentrer moins de lumière et le bord de la table ainsi que l'herbe derrière sont plus nettes.

Voilà, désormais tu sais tout ce qu'il y a à savoir pour régler ta focale, passons maintenant à la "vitesse" supérieure !!!

Je t'invite à me suivre vers l'acte 2 de ce guide sur l'exposition : LA VITESSE !

Ou alors, de passer directement à l'acte 3 de ce guide sur l'exposition si la vitesse n'a plus de secret pour toi : LA SENSIBILITE ISO

Hey, si cet article a pu t'aider d'une façon ou d'une autre, ou si tout simplement tu as aimer la lecture de celui-ci, n'hésites pas à me laisser un commentaire pour me donner tes impressions ou me poser les questions qui te passent par la tête, j'y répondrais avec plaisir ! 😉

Tu peux aussi me rejoindre sur +FACEBOOK+ +INSTAGRAM+ +PINTEREST+ +TWITTER+ +GOOGLE+ +YOUTUBE+ Par le biais de ces réseaux sociaux nous aurons plus de faciliter à rester en contact ! 🙂

Penses à t'abandonner à ma NEWSLETTER si ce n'est pas déjà fait, je posterais d'autres articles, tutoriels, et vidéos (très prochainement) du même tonneau alors restes connecté !TPG_logo

A bientôt sur le blog TEAM-PHOTO-GRAPHE.com !

Laisser un commentaire !

%d blogueurs aiment cette page :